L’Autorité environnementale rend un avis sur la 2ème étude d’impact de la RATP

image_pdf

En juin 2017, la RATP a redéposé une étude d’impact sur son projet à Saint-Rémy-lès-Chevreuse auprès du CGEDD. 
L’Ae a donc rendu fin septembre son avis sur la 2ème étude d’impact de la RATP.

Cet avis très détaillé est nécessaire à la RATP avant de lancer en 2018 l’enquête publique sur son projet et elle devra apporter des réponses aux remarques faites. Nos actions reste donc absolument pertinentes et nécessaires.

Car des remarques il y en a tout autant que pour son premier dépôt (Cf. notre message ici sur le 1er avis ).

Par exemple :

  • Phase 2 et 1 déjà lancée : les « deux ensembles de travaux appartiennent à un même projet » et le découpage nuit à la clarté du dossier.
  • Solutions alternatives : demande d’expliciter les raisons pour lesquelles d’autres sites n’ont pas été retenu, notamment Massy,
  • Etudes acoustiques : toujours insuffisant malgré un renforcement du dossier par la RATP (qui prétend toujours qu’il n’y aura pas d’aggravation de nuisances), demande de clarifier et d’inclure toutes les sources (claquements et crissements).
    L’Ae rappelle que des législations différentes s’appliquent pour la circulation des trains et pour les trains garés ( bruits de voisinage, moins permissive).
  • Le parking relais : l’étude d’impact soit modifiée en conséquence si nécessaire

Nous regrettons de n’avoir toujours pas pu obtenir cette 2ème Etude d’Impact de la part de la RATP, contrairement à la première étude de fin 2016 que la RATP avait fournie (mais après que l’Ae ait rendu son avis). Nous n’avons donc pu essayer de déchiffrer nous-même les études acoustiques évoquées par l’Ae.

La presse en parle : Toutes les Nouvelles 78

Laisser un commentaire